Qu’est-ce que l’Hypnose Ericksonienne ?

Milton H. Erickson (1901-1980 ) était psychiatre américain. Atteint de poliomyélite dans l’enfance, il fut totalement paralysé, mais réussit à récupérer grâce à l’autohypnose qu’il pratiqua sans relâche. Milton Erickson a permis un renouvellement complet de la pratique hypnothérapeutique.

Dans son approche , le patient est acteur de sa guérison, il met à profit l’état hypnotique pour accéder à la source de sa problématique, à ses ressources intérieures, et trouver la solution à son problème.

Il ne s’agit nullement comme on le voit dans l’hypnose de spectacle d’une perte de contrôle du patient sur lui-même. Bien au contraire, il est plutôt question d’amener la personne à une vision plus large et à de nouvelles stratégies de changement.

Qui peut bénéficier de l’hypnose ?

Toute personne vivant de façon inconfortable une situation ou un état pathologique est susceptible de trouver un bénéfice dans l’hypnose, à condition qu’elle veuille prendre une part active dans la compréhension et l’amélioration de son état. Il est donc juste nécessaire d’avoir la volonté d’aller mieux, et que le rapport au thérapeute soit basé sur la confiance.

Que traiter par l’hypnose ?

Les indications sont multiples, du simple désir d’arrêter de fumer à toutes pathologies dites psychosomatiques, qu’elles soient cutanées, digestives, musculo-tendineuses…Les pensées, les émotions et les comportements étant étroitement liés, en cas de déséquilibre dans cette triade, l’hypnose sera un outil précieux pour amener à retrouver un fonctionnement harmonieux . Le lien avec le médecin traitant sera aussi largement au service du patient.

Comment se passe la séance ?

Un premier rendez-vous d’une heure va permettre de comprendre la situation, les traitements ou techniques déjà utilisés, les motivations. Les séances seront ensuite planifiées, leur nombre pourra aller d’une à quelques unes. Elles durent en moyenne 45 à 60 minutes.