Qui a recours aux injections?

Les injections sont pratiquées aussi bien chez la femme que chez l’homme et peuvent être effectuées dès l’âge de 30-35 ans. Elles sont parfois réalisées plus précocement, pour corriger une asymétrie ou un manque de volume (lèvres, pommettes,nez… ), relever des cicatrices déprimées. Les produits injectables ont considérablement évolués ces dernières années et leur utilisation est devenue extrêmement fréquente.

La toxine botulique

Les injections de toxine botulique (Botox®) permettent de réduire les rides d’expression du visage ( front, ride du lion, patte d’oie) ainsi que l’hyperhydrose ( transpiration excessive des aisselles, mains, pieds).

Une bonne connaissance de l’anatomie conditionne le résultat tout en préservant la mimique du visage. Il peut être couplé à des injections d’acide hyaluronique, à un peeling et à un mésolift.

Le recul sur l’utilisation de ce produit est de plusieurs décennies, il était utilisé au départ en neurologie et ophtalmologie pour traiter des strabismes, des torticolis, des pieds-bots…

La fréquence des traitements

Les injections d’acide hyaluronique se font en général une fois par an, la toxine botulique tous les 6 mois, le PRP 3 séances la première année puis deux fois par an.